aurélien saly

  • pierre poux fb
  • pierre poux insta
Plan de travail 2.png

Après avoir été graphiste dans une agence de communication à Toulouse, Aurélien Saly rejoint le collectif toulousain "Pépite".

 

Il part ensuite s’installer à Montréal QC, dans le quartier Hochelaga. Quartier populaire et inspirant, il y réalise 12 illustrations mettant en scène les gens du quartier dans des lieux représentatifs.

 

À son retour en France il décide de se lancer dans la bande dessinée cyberpunk et crée « Nitro »

 

Ses inspirations sont assez diversifiées, de la satire américaine avec Mad magazine en passant par les fictions de Charles Burns, Daniel Clowes ou encore les bédéistes français de l’Association et Martin Handford pour ses « cherche et trouve ».